EST-CE QUE J’UTILISE BIEN LE MASQUE ?

INFORMATIONS ET CONSIGNES D’HYGIÈNE VOCALE CONCERNANT L’UTILISATION DU MASQUE PENDANT L’ACTIVITÉ VOCALE.

La triste actualité que nous vivons à l’échelle mondiale nous a allié indéfiniment et de force avec un outil de protection appelé “le masque”. Depuis le début de la pandémie causée par le COVID-19, de nombreuses sortes de masque ont été créées et mises progressivement à notre disposition, coexistant actuellement des masques faits maisons, d’autres homologués et d’autres qui ne semblent pas être aussi efficaces, en ajoutant à tout cela leur mauvais usage ou la bonne hygiène de la part de l’utilisateur.

La connexion qui lie la voix à l’utilisation du masque est vraiment un sujet d’actualité et préoccupant pour la santé vocale, en particulier pour ceux qui utilisent leur voix comme un outil de travail et leur salaire en dépend. Aussi chez les gens qui utilisent leur voix par loisir ou ceux qui font une sorte d’entraînement ou de rééducation vocale.

Comme nous le savons, la voix précise d’un ensemble varié de structures et d’organes pour s’écouler efficacement, c’est pourquoi le choix le plus judicieux est d’avoir une vision de la voix comme un tout, qui se trouve en constante connexion avec notre état émotionnel. Parlons alors des caractéristiques essentielles pour maintenir une bonne qualité vocale et qui sont faussées ou lésées par l’utilisation des masques.

maque en tissu

Masque en tissu 

Non homologué

masque FFP2

Masque FFP2

Homologué

masque chirurgical

Masque chirurgical 

Homologué

L’ ARTICULATION VOCALE

Si nous parlons d’exécuter de bons mouvements phonoarticulatoires, indispensables à une bonne intelligibilité, résonance et projection vocale, ce sont les masques en tissu bien connus qui vont le plus nuire à ces mouvements, car il y a une forte retenue entre le nez et le menton pendant l’acte phonatoire.

En ce qui concerne l’utilisation de masques homologués, le masque chirurgical va permettre une ouverture verticale plus grande par rapport aux masques hygiéniques ou EPI (FFP2, etc.), bien que ces dernières admettent une mobilité des lèvres supérieures favorisée par leur conception. C’est pourquoi, à condition que notre environnement professionnel, social ou familial, ce sont les plus indiqués en termes d’articulation. En tant que directives d’hygiene vocale, prendre conscience de la nécessité d’une ouverture plus grande de la bouche, un ralentissement de notre discours pendant l’acte phonatoire et de renforcer le langage gestuel seraient des moyens de compenser cela.

L’ HIDRATATION VOCALE

Les masques chirurgicales et les EPI, nous apporteront une augmentation considérable de leur capacité de protection contre ceux en tissu et aussi une meilleure transpiration, une variable essentielle dans l’hydratation vocale, en mettant particulièrement l’accent sur les chirurgicaux.

Il existe deux types d’hydratation : l’hydratation vocale directe et l’hydratation vocale indirecte, et c’est cette dernière que nous couvrons avec l’ingestion progressive d’au moins 2L d’eau tout au long de la journée, particulièrement pendant l’activité vocale. Ce type d’hydratation, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, n’humidifie pas les cordes vocales comme s’il s’agissait d’un bain, car ce qui se passe vraiment, en général, c’est une irrigation sanguine bénéfique pour la muqueuse qui les entoure. La vérité, c’est qu’avec le temps que nous passons avec le masque, nous buvons beaucoup moins d’eau, en gardant une hygiène vocale incorrecte et en provoquant des problèmes vocaux successifs. Nous conseillons pour cela une bonne hygiène des mains avant le retrait momentané du masque pour une consommation plus continue.

Notre recommandation est d’influer, en plus de l’apport en eau, sur l’hydratation vocale directe. Acquérir un nébuliseur et l’utiliser pré et post activité vocale, une moyenne de 10 minutes avec du sérum physiologique devient une option fantastique. Les inhalations avec de l’eau et du sel et les gargarismes avec de la glycérine et du bicarbonate seraient des options plus économiques et non moins efficaces. Pour conclure, et puisque nos narines sont un filtre primordial dans notre système phonorespiratoire, système dont dépend notre émission vocale, nous devons faire un nettoyage correct. Appliquer avec une certaine pression sérum physiologique directement à travers les narines en nettoyant les deux conduits est un moyen simple et efficace de le faire. L’eau salée est de nouveau une alternative, nous n’avons besoin que d’une seringue. L’utilisation de l’humidificateur doit être particulièrement nécessaire dans les environnements secs, les lieux de repos ou où l’activité vocale est développée et maintenue.

VOLUME OU INTENSITÉ DE LA VOIX

Le cri ou l’augmentation démesurée de l’intensité vocale en compensation, le développement de notre activité dans des environnements plus ou moins bruyants, avec plus ou moins de réverbération sonore, le concept d’autoperception ou de surveillance auditive lors de l’utilisation du masque attaché à la méconnaissance du nombre de décibels que chaque type de masque nous enlève, sont des ingrédients principaux et influents de cette variable communément appelée volume de la voix.

L’affirmation la plus évidente est qu’il y a un objet qui s’interpose à une courte distance de nos lèvres, entre nous et le récepteur, dissimulant, d’une manière ou d’une autre, la perception de la voix. La vérité est que les fréquences les plus aiguës de notre émission sont camouflées à travers le matériau et ce sont les basses qui réussissent sortir à l’extérieur. Ceci est essentiel en termes de sonorité et d’intelligibilité, essentiels pour une communication efficace. Essayez de parler ou d’entendre parler dans un verre et vous le verrez de façon exagérée.

Face à cette évidence, des études récentes détaillent une perte entre 3 et 15 décibels, le masque chirurgical étant le plus avantageux et l’EPI et les masques en tissus étant celles qui mettent plus de barrières. Ce faible nombre de décibels et l’action conséquente d’augmenter l’intensité de la voix manquent d’une relation suffisamment solide pour démontrer cette intention. Le problème semble résider davantage dans notre autoperception auditive ou dans un décalage général ou spécifique dans la technique vocale.

Comme conseil, à condition que la protection ne soit pas compromise et que notre environnement professionnel, familial ou social le permette, les masques chirurgicaux seront les plus appropriés, en particulier dans la voix professionnelle, avec une mention exclusive à l’enseignement. En outre, si nous nous trouvons dans l’obligation de porter des masques homologués type FFP2, il est conseillé d’effectuer des pauses, dynamiques variées, ou d’alterner avec le masque chirurgical à la fin de cette activité vocale intense. Ceux dont l’exercice est permis et qui ont besoin d’une bonne projection vocale comme les éducateurs doivent utiliser des microphones sans fil et s’assurer qu’ils possèdent un bon équipement sonore. Il existe actuellement une multitude de modèles efficaces et abordables. En ce qui concerne la télépratique et la communication par appel vidéo, l’utilisation d’écouteurs nous fournira un meilleur feedback auditif, en outre, la grande majorité ont un microphone situé près de notre cavité buccale, ce qui favorise la diffusion en permettant une communication plus efficace.

damian osorio

LE BON USAGE DE LA VOIX

La prévention vocale joue un rôle indéniablement avantageux dans les troubles de la voix. Toute gêne vocale, telle que douleur, démangeaisons, sécheresse, inflammation ou variation de la qualité vocale, doit être explorée par un oto-rhino-laryngologiste puis, si celui-ci le juge approprié, corrigée ou réhabilitée par le logopède spécialisé dans cette branche. Il est primordial pour notre santé vocale qu’aucun de ces symptômes ne soit ignoré, tant qu’il ne s’agit pas d’un processus catarrhal ou similaire.

En reprenant le rôle de l’orthophoniste spécialisé, la prévention et en mettant l’accent sur l’acquisition de la technique vocale, en soulignant que toute personne ayant besoin de sa voix au cours de son activité professionnelle est l’outil principal, vous aurez besoin de la connaissance de l’instrument à partir d’un guide correct basé sur des sensations de facilité, une production confortable et saine qui, avec les soins appropriés et l’hygiène vocale, feront du larynx un organe plus résistant et fonctionnel

DAMIÁN OSORIO 

Logopède de la voix

OBTENEZ VOTRE LIVRE “LA FEMINISATION DE LA VOIX”

Il s’agit d’une introduction à la méthode Astudillo, présentant les piliers de la méthodologie de féminisation de la voix et incluant une introduction au monde de la transgénéité, englobant des concepts et terminologies importants. Ce livre s’adresse aussi bien aux patients qu’aux professionnels de la santé. 

livre pour enfants transgénérisme

DÉCOUVREZ NOTRE LIVRE POUR ENFANTS

Découvrez l’histoire d’Emily, une petite fille trans qui affronte le monde qui l’entoure, les regards et les moqueries, l’incompréhension… mais qui, petit à petit, va découvrir et accepter sa différence grâce au soutien de sa famille, de son école et de ses amis.

Contactez-nous par Whatsapp