CHIRURGIE ET
FÉMINISATION DE LA VOIX

Effets secondaires, risques, conseils… découvrez tout ce que vous devez savoir sur les techniques chirurgicales actuelles.

Femivoz vous déconseille la

La chirurgie ne fera qu’augmenter votre fréquence fondamentale ( dans le meilleur des cas), mais ne féminisera pas votre voix ni parole. Elle restreindra votre étendue (étendue comprenant les sons de la note la plus grave à la plus aiguë que vous êtes capable de produire – indispensable pour la mélodie), réduira votre puissance vocale et souvent, vous empêchera d’atteindre la voix de tête (tout ceci va à l’encontre de la féminité).

La chirurgie dite de “féminisation de la voix” est en réalité uniquement une chirurgie d’augmentation tonale, à savoir, cette chirurgie vous donnera plus d’aigus (dans le meilleur des cas), mais ne féminisera aucunement votre façon de parler ou de vous exprimer. La logopédie orthophonie par contre vous aidera à exalter toute votre féminité sous tous ses angles en respectant votre identité et votre personnalité, non seulement au niveau vocal, mais au niveau expressif, émotionnel, articulatoire, mélodique… vous permettant ainsi d’atteindre une voix et une parole plus féminine et naturelle dans toutes les situations de votre vie quotidienne. La féminité ne peut se résumer à une simple note aiguë.

· 5 TECHNIQUES CHIRURGICALES D’AUGMENTATION TONALE ·

La Transposition de la commissure antérieure

transposición de la comisura
recorte comisura anterior

 

OBJECTIF : le but de cette technique est d’augmenter la tension des cordes vocales au moyen d’un allongement provoqué par le déplacement du point d’attache antérieur des cordes vocales appelé commissure antérieure.

DÉSAVANTAGES : un des grands désavantages de cette technique est l’augmentation de la proéminence du cartilage thyroïdien et l’affaissement des cordes vocales après un certain temps dû à leur l’hyperextension (plus de position de repos).

Il existe deux variantes de cette chirurgie:

1. La première consiste à découper un volet du cartilage thyroïdien autour du point d’attache des cordes vocales, lequel sera déplacé vers l’avant et maintenu par des taquets cartilagineux. Ceux-ci sont prélevés sur les pointes arrières du cartilage thyroïde. L’assemblage final est fixé par du silicone.

2. La deuxième variante consiste à découper au niveau de la commissure antérieure un petit rectangle du cartilage thyroïdien qui sera maintenu vers l’avant grâce à l’insertion de deux morceaux de cartilage obtenus à partir des ailes de thyroïde.

L’approximation crico-thyroïdienne ou crico-thyropexie

OBJECTIF : cette technique cherche à augmenter la tension des cordes vocales et à les allonger par une approximation des cartilages cricoïde et thyroïde réalisée par points de suture.

DÉSAVANTAGES : l’inconvénient le plus fréquent est la fracture du cartilage du à la tension souvent excessive qui s’installe après l’opération et la dysphagie ou présence de douleurs lors de la déglutition et parfois même de la parole (parfois même plusieurs années après l’intervention).

La Laryngoplastie de Thomas (2002)

la laringoplastia de thomas
laringoplastia de thomas

OBJECTIF : cette intervention consiste à découper la partie antérieure du cartilage thyroïdien afin de réduire son diamètre et de couper et recoudre les cordes vocales afin de les étirer et de les raccourcir.

DÉSAVANTAGES : cette technique est très invasive et donne des résultats très aléatoires. Les patientes doivent rester en repos vocal pendant 1 mois et la voix qui en résulte est habituellement plus aiguë, dans la plupart des cas, mais également très aérée et les patientes montrent des signes d’effort lors du discours.

Source: https://www.youtube.com/watch?v=rI_lgqRSKCw

L.A.V.A. (Laser-assisted voice adjustment - Orloff et al. 1997)

OBJECTIF : cette technique cherche à ajuster la voix via un traitement au laser CO2. La partie interne de la corde vocale est cautérisée sans toucher les bords libres ni la commissure antérieure. L’objectif est d’augmenter la tension vocale et ainsi de modifier la fréquence fondamentale.

DÉSAVANTAGES : les inconvénients de cette méthode sont qu’elle nécessite un repos vocal prolongé, qu’elle apporte des résultats très tardifs (minimum 6 semaines) et qu’elle offre une faible augmentation de la fréquence.

La Glottoplastie (Wendler 1989. Revue par Remacle et Abitbol)

glotoplastia de wendler

OBJECTIF : cette chirurgie consiste à raccourcir les cordes vocales et à réduire leur masse vibratoire dans le but d’augmenter la fréquence fondamentale. Le chirurgien commence par dépithelialiser le bord libre de la corde vocale dans son tiers antérieur, généralement avec des instruments froids ou avec un laser. Une fois dépithelialisées, les cordes vocales sont suturées au niveau de la commissure antérieure, nécessitant plusieurs points de suture. Dans la troisième étape, le chirurgien procède à la réduction de la masse vibratoire des cordes vocales en appliquant un laser C02 sur la surface antérieure de celles-ci (Version Remacle – Abitbol).

DÉSAVANTAGE : il s’agit d’une technique très invasive et IRRÉVERSIBLE, Demandant un poste opératoire important, et n’offrant aucune garantie. Les résultats étant très aléatoire, nous conseillons fortement de commencer par un entraînement logopédique orthophonique (écouter audios post-chirugíe).

Source : https://www.oto.theclinics.com/article/S0030-6665(19)30048-9/fulltext

Effets secondaires de la Glottoplastie

Actuellement la Glottoplastie de Wendler est une des interventions chirurgicales d’augmentation tonale les plus proposées. Malheureusement, très peu de chirurgiens exposent clairement aux patientes souhaitant s’opérer les effets secondaires, les inconvénients, les risques et les résultats aléatoires de cette intervention. Voici donc un récapitulatif des effets secondaires observés chez les patientes avec lesquelles j’ai travaillé lors des 15 dernières années :

  1. 1. Une diminution du temps maximal de phonation (TMP) conséquent à la réduction de l’espace laryngée situé entre les cordes vocales, ce qui diminue également la puissance de l’air des poumons vers la bouche. Les patientes se plaignent d’un manque d’air surtout lors de la réalisation d’une activité physique.

2. Cette diminution du TMP implique donc, une diminution de la capacité de projection vocale, une augmentation de la pression sous-glottique et une augmentation de la tension musculaire, ce qui altère le mécanisme vocal et respiratoire dans sa globalité. Les patientes se plaignent de ne pas pouvoir hausser la voix.

3. Des difficultés à atteindre des sons aigus, et même la voix de tête, ont été appréciées. Ceci entrave la modulation et la mélodie de la voix de la patiente dans le discours. La voix est aérée, rauque, monocorde.

4. Au niveau organique, des lésions et des cadres inflammatoires apparaissent conséquemment au déséquilibre musculaire et à l’altération du geste vocal conséquents à la chirurgie et au rétrécissement de l’espace par lequel passe le flux aérien. Les patientes se plaignent de maux de gorge, d’épisodes d’aphonie, de fatigue vocale.

GLOTOPLASTIA DE Wendler

 

Certaines patientes, pour lesquelles la chirurgie n’a pas fonctionné ou a échoué, une voix aphone, dysphonique ou même diplophonique peut en résulter dans le cas, par exemple, d’une déchirure antérieure des points de suture. (écouter l’audio).

 

Chirurgie

Étendue vocale réduite, manque de souffle, perte de la voix de tête…

Actuellement, les techniques chirurgicales dites de “féminisation de la voix” ne sont en réalité que des interventions visant l’augmentation tonale (augmentation de la fréquence fondamentale) et non pas la féminisation de la voix ou de la parole. Elles restreignent l’étendue vocale dans la plupart des cas, ce qui empêche l’entraînement de la mélodie, et dans certains cas, la mise en place de la voix de tête. Beaucoup de patientes se plaignent d’être essoufflées lors d’activités physiques telles que la marche ou la course (et même le sexe), d’autres se plaignent d’avoir une voix qui ne porte pas, d’éprouver des difficultés à être entendues, sans parler des patientes qui gardent une voix dysphonique à vie. Cette intervention n’offre en réalité aucune garantie quant au résultat, il s’agit d’une vraie roulette russe, et bien souvent les chirurgiens n’informent pas des conséquences directes sur la voix à court, moyen et long terme. L’impact du post-opératoire peut être très néfaste pour les patientes au niveau professionnel (voix dysphonique, éraillée, enrouée… pendant plusieurs semaines voire mois), sans parler du fait qu’il s’agit d’une chirurgie très invasive est agressive pour les cordes vocales et le larynx ( dans le cas de la Glottoplastie de Wendler). En plus, certaines d’entre elles exigent un repos vocale prolongé ou encore une anesthésie générale. Il est important de comprendre que ces interventions sont irréversibles, il n’y a donc aucun retour possible une fois l’intervention réalisée. Femivoz déconseille publiquement ce type de chirurgie. 

Vous hésitez à vous faire opérer ? 

Les patientes qui souhaitent effectuer une intervention chirurgicale au niveau des cordes vocales afin d’augmenter le ton de leur voix sont invitées à s’informer préalablement des inconvénients et des risques liés à cette chirurgie avant de prendre leur décision. Nous vous conseillons également de consulter une logopède ou orthophoniste afin d’évaluer votre potentiel vocal. Beaucoup de patientes souhaitant faire appel à la chirurgie découvrent finalement en quelques séances à quel point leur voix peut changer grâce à la logopédie / orthophonie et finissent par ne pas opérer. Nous vous conseillons donc de tester la logopédie orthophonie avant de prendre votre décision quant à une intervention chirurgicale irréversible qui n’offre aucune garantie.

Logopédie Orthophonie

Enrichissement vocal, mélodique, gain de confiance, harmonie…

La Méthode Astudillo proposée par la logopède Mariela Astudillo permet en quelques séances de modifier le geste vocal et d’enrichir la voix et la parole au niveau mélodique, articulatoire, résonantiel, de sorte à atteindre une totale harmonie entre la façon de vous exprimer et votre identité et personnalité. Il s’agit d’un entraînement non invasif, qui permet de développer tout votre potentiel vocal en gardant vos cordes vocales saines. Il s’agit de remplacer une habitude vocale par une autre, de comprendre la richesse de la parole humaine, de travailler la voix émotionnelle, de se découvrir au fil des séances pour ainsi atteindre une voix avec laquelle vous vous sentirez totalement identifié(e). Il ne s’agit pas uniquement de faire des exercices de voix, mais de se connaître à travers un chemin vocal qui vous permettra de vous ouvrir au monde et de vous exprimer tel que vous êtes. 

Le suivi logopédique post-opératoire

En ce qui concerne la prise en charge logopédique/orthophonique postopératoire, dans la plupart cas, il ne s’agit plus d’une féminisation de la voix proprement dite, mais plutôt d’une réhabilitation vocale tentant de pallier les effets négatifs de la chirurgie. Malheureusement, beaucoup trop de chirurgiens opèrent les patientes sans se soucier de toute cette période post-opératoire si compliquée, envoyant les patientes j’ai une logopède / orthophoniste en espérant un miracle (!). Une fois l’intervention effectuée et le repos vocal terminé, commence un long chemin vers une récupération qui ne sera jamais totale (à prendre en compte que ces informations sont basées sur mon expérience de plus de 15 ans en ce qui concerne les prises en charge de patientes ayant été opérées. Je suis consciente que certaines patientes sont heureuses avec le résultat de la chirurgie, et quelles estiment que les résultats sont satisfaisants. Néanmoins, le pourcentage de patientes insatisfaites est très élevé, raison pour laquelle je parle de roulette russe et d’intervention sans garantie). Dans la plupart des cas, la voix sera toujours dysphonique, aérée, le geste vocal aura été partiellement ou totalement modifié et la patiente devra donc apprendre à parler en utilisant son appareil phonatoire et respiratoire modifié. L’intervention logopédique orthophonique post-opératoire consistera à aider la patiente à mieux respirer, à pouvoir être audible, à essayer d’avoir du son, à l’aider à être moins essoufflée…

CHIRURGIE

Demander plus d’informations

Femivoz travaille dans l’unité VOICE de l’hôpital de Quirón avec une équipe ORL spécialisée dans ce type de chirurgie d’augmentation du tonus.

LOGOPÉDIE

Demander plus d’informations

Femivoz conseille aux patients de commencer par un traitement orthophonique avant de procéder à une chirurgie irréversible sans garantie.

Contactez-nous par Whatsapp