EMOTUS | Revista Digital

Qu’est-ce que la voix de tête ou voix de fausset ?

“Actuellement, nous savons qu’il n’existe pas une voix dans la tête ni une voix dans la poitrine, mais qu’il s’agit bien d’appellations basées sur la localisation des vibrations qui bougent dans notre corps en fonction du mouvement ascendant et descendant du larynx….”

 

Pourquoi travaillons-nous la voix de tête ou voix de fausset dans l’entraînement vocal de féminisation et harmonisation de la voix ?

 

La première chose à faire est de définir ce qu’est la voix de tête 

Anciennement, à l’époque médiévale et pendant la Renaissance, époque à laquelle les femmes ne pouvaient pas chanter dans les églises, en Italie est apparu le terme de voix de fausset. Avec l’objectif de désigner les voix des hommes qui imitaient les voix de femme lorsqu’ils chantaient. Ce terme falsetto > fausset provient du mot faux, faisant référence au caractère caricatural de ce type de voix.

Toutefois, les faussetistes ont réussi à perfectionner ce registre aigu de telle manière à obtenir un timbre et une résonance de grande clarté et ils furent très reconnus pour ceci.

Il ne faut pas confondre les faussetistes avec les castrati. Lesquels gardaient une voix infantile mais n’étaient pas des faussetistes. Les castrati ont commencé à remplacer les faussetistes dans l’église quand le pape Paulo IV décida que les hommes chanteurs mariés ne pouvaient plus chanter dans les églises.

 

Un peu d’anatomie…

Anatomiquement parlant, pour comprendre ce qu’est la voix de fausset il faut penser que le larynx masculin monte dans le cou dans un mouvement ascendant jusqu’à provoquer la bascule du cartilage thyroïdien grâce à l’action du muscle thyroïdien (muscle qui se situe entre le cartilage cricoïde et le cartilage thyroïde et qui les unit).

Les cordes vocales s’étirent de telle manière que seule la couche de la muqueuse externe de la corde vocale vibre produisant ainsi un sont beaucoup plus aigu que le que celui produit habituellement dans la voix conversationnelle dû au fait que les cordes vocales s’accollent sous une moindre pression et que le muscle vocal (le muscle thyro-aryténoïdien) est au repos.

Ce registre vocal est également connu sous le nom de registre ou mécanisme léger.

Habituellement, ce registre est moins puissant que le registre de voix de poitrine. Bien que, comme il ne sollicite pas l’action du muscle vocal, on peut ressentir une relaxation ou une libération au niveau vocal lorsque nous l’employons. Beaucoup de mes patientes sentent qu’il est plus facile de parler en employant la voix de fausset que la voix de poitrine lors de la recherche de l’aigu.

Il est clair que les femmes ne parlent pas constamment en voix de tête. Sinon qu’elles font un usage intermittent de celle-ci. En l’alternant avec la voix de poitrine et en donnant ainsi au discours une plus grande richesse mélodique.

 

Voix de tête et voix de poitrine : ressentez où ça vibre

Si nous nous concentrons sur les vibrations, nous comprendrons pourquoi nous distinguons la voix de tête de la voix de poitrine. En plaçant notre main sur la poitrine, sur la partie haute de celle-ci, près du cou, et que nous parlons, nous ressentirons dans la poitrine les vibrations émises par les cordes vocales.

Si nous commençons à monter vers les aigus jusqu’à atteindre la voix de tête, nous ressentirons comment les vibrations s’éloignent petit à petit de la poitrine et se concentrent de plus en plus dans le massif crânien. Du au fait qu’anciennement on distinguait ces registres en se basant sur l’effet vibratoire sur le corps, ces registres ont été nommés voix de tête lorsque les vibrations se localisent au niveau du crâne et voix de poitrine lorsque les vibrations se localisent au niveau de la poitrine .

Actuellement, nous savons qu’il n’existe pas une voix dans la tête ni une voix dans la poitrine, mais qu’il s’agit bien d’appellations basées sur la localisation des vibrations qui bougent dans notre corps en fonction du mouvement ascendant et descendant du larynx.

Il faut également mentionner le fait que, dans un corps biologiquement masculin, les vibrations se perçoivent plus au niveau de la poitrine. Car le larynx se situe beaucoup plus bas dans le cou. Habituellement, les hommes n’utilisent pas la voix de tête lorsqu’ils parlent et donc la dénomination voix de fausset est plus couramment employée dans le chant. 

Concernant les concepts voix de fausset et voix de tête, basiquement il s’agit de la même chose.

Généralement, le terme voix de fausset est employé pour désigner une voix biologiquement masculine chantée. Certains auteurs diffèrent sur ce point. Dans notre cas, en ce qui concerne l’entraînement de féminisation de la voix parlée, nous emploierons le terme voix de tête.

 

Voix de tête et féminisation de la voix et de la parole

Lors de l’entraînement vocal de féminisation et harmonisation de la voix, nous travaillons la voix de tête comme partie intégrante de la nouvelle façon de parler que nous recherchons.

Pour féminiser une voix, une façon de parler, il est important que la patiente s’habitue à passer d’un registre à l’autre de façon naturelle et élastique. Pour cela, dans la méthode Astudillo, nous accordons une grande importance au développement de la voix de tête. Et aussi au travail du passage (celui-ci entendu comme passage d’un groupe musculaire à un autre lors du passage de la voix de poitrine à la voix de tête).

Au plus agile deviendra ce passage, au plus élastique sera perçue la voix réussissant ainsi à atteindre une façon de parler beaucoup plus mélodique et naturelle.

Il est important de mentionner un point fondamental qui revient souvent pendant mes séances : beaucoup de mes patientes pensent que la voix grave est une voix de poitrine et que la voix aiguë est la voix de tête. Ceci n’est pas correct.

Il faut préciser que la notion d’acuité et de gravité d’un son, mise à part d’être classé dans la littérature en fonction de la fréquence fondamentale, peut varier d’une personne à une autre ou ne pas être perçue de la même façon.

En général, la voix de poitrine s’assimile aux notes graves. Mais il est important de comprendre que dans la voix de poitrine il y a également des notes aiguës.

 

Comment distinguer les notes graves des notes aiguës ?

La meilleure façon de distinguer une voix de poitrine d’une voix de tête est de se baser sur la bascule laryngée. Cette bascule, qui représente le moment du passage d’une voix à une autre et qui implique le passage de l’action d’un groupe musculaire à un autre, peut se percevoir en place dans la main directement sur le cartilage thyroïde. 

Une autre façon de comprendre ou de percevoir le changement d’une voix à une autre, est de se baser sur la localisation de vibrations que nous ressentons au niveau crânien. Une fois que la le larynx monte dans le cou et que la bascule thyroïdienne se produit grâce à l’action du muscle crico-thyroïdien. Ou au niveau de la poitrine.

En résumé, l’étendue vocale est l’ensemble des sons qui vont de la note la plus grave à la note la plus aiguë qu’une personne est capable de produire. Dans cette étendue vocale, certaines notes se placent dans la voix de poitrine et d’autres dans la voix de tête.

Dans la voix de poitrine nous pouvons distinguer des notes graves et des notes aiguës.

Toutes les notes de la voix de tête sont des notes aiguës.

Dans la méthode Astudillo, nous insistons beaucoup sur le travail de la voix de tête. Tant au niveau musculaire qu’au niveau vibratoire. Afin de garantir que nos patientes développent une perception adéquate des sons pour ainsi enrichir leur étendue vocale et leur prosodie en général.

 

Mariela Astudillo Logopède spécialisée en féminisation de la voix

ARTICLE ÉCRIT PAR

MARIELA ASTUDILLO

Logopède spécialisée en féminisation de la voix, auteure de la Logopèdie Émotionnelle et de la Méthode Astudillo

Comparte este artículo

¿Este artículo no ha resuelto tus dudas ?

Si aún te quedan dudas, nos ponemos en contacto directo contigo y contestamos a todas tus preguntas.

Últimos artículos

Vocabulario LGBT
LGBTQIA+
FEMIVOZ

LGBTQIA+ : un peu de lexique

  Aujourd’hui encore un bon nombre de termes, qu’il s’agisse d’orientations sexuelles ou d’identités de genres, sont largement méconnus. Bien que chaque jour, de nouveaux

LEER EL ARTÍCULO >>>
Contactez-nous par Whatsapp