BLOG

Comment obtenir une voix féminine et naturelle ?

"La question devrait être posée à l’envers, qu’est-ce qu’une voix féminine et naturelle pour chacun de nous ? Les réponses sont diverses et multiples. Depuis quelque temps déjà, je plaide pour la nécessité d’ouvrir les consciences face à cet excès de cisgénérisation vocale, au lieu de continuer à renforcer une binarité qui ne cesse d’accentuer la dysphorie et ne permet pas d’avancer vers la société décrite ci-dessus."

LE MYTHE DE LA VOIX AIGUË

Depuis quelques années, l’évolution humaine marque de nouveaux tournants et ouvre de nouvelles portes mais, surtout, elle définit de nouveaux canons et référents sociaux liés à l’identité et à l’expression de soi. Des prémices sociales qui définissent et tracent les lignes de notre quotidien, suralimenté par un excès de digitalisation et d’hyper développement des réseaux et des communautés. Tout le monde voit, tout le monde partage, tout le monde juge. Et parfois, là où la communication devrait nous sauver, elle finit par embrouiller notre perception du monde et de ce qui nous entoure.

Ainsi, la féminité et sa représentation au sein de cette société évolutive hyper expressive recherchant constamment à se dépasser et à s’afficher, est difficile à décrire de façon unique ou exclusive. 

La féminité et son expression évoluent depuis le début des temps à travers les sociétés, les cultures, les individus, leur vécu, leurs histoires, leur éducation, leurs valeurs.

Il n’existe certainement pas, et il n’existera jamais, une seule définition de la féminité. Car sa perception est aussi variée comme les individus qui la perçoivent.

Néanmoins, si nous nous centrons sur la féminité vocale, cette féminité exprimée à travers la voix et le son, nous pouvons définir des éléments communs et surtout les différencier de la masculinité. La voix féminine serait donc plus claire, plus mélodieuse, avec une articulation plus ouverte et plus précise, un rythme moins régulier et fluide. Nous sommes loin de la simple différenciation basée sur la fréquence fondamentale. À savoir, la voix féminine est aiguë et la voix masculine est grave.

Cette tendance à réduire la féminité à une simple tonalité aiguë s’est popularisée pendant des d’années. Toutefois, ceci est bien la preuve que la représentation de la voix féminine avance de paire avec la mentalité culturelle et sociale des masses. Qui pendant longtemps, a attribué à la féminité l’étiquette de “sexe faible” associant ainsi une caractéristique quelque peu dégradante au son aigu d’une voix. Heureusement tout ceci a bien évolué.

Ainsi, nous retrouvons des voix de plus en plus graves chez les femmes travaillant dans des entreprises gérées principalement par des hommes, suivant un besoin d'affirmation et une recherche de valorisation. La voix féminine ne cesse d'évoluer et de gagner du terrain dans toutes les sphères de la vie de tous les jours. Ceci prouve une fois de plus que la perception de la féminité varie d'une époque à l’autre, et que, donc, elle continuera à le faire dans les décennies à venir en fonction des besoins et des exigences de la société et de l’être humain social et évolutif, mais, également, en fonction de l’évolution de la conscience collective et de sa perception de la femme et de l’être féminin (versus concept de « femme-vagin »), tout comme de sa place au sein de cette même collectivité.

Actuellement, l’excès de cisgenrisation de la voix féminine transgenre ouvre les portes à un débat quelque peu délicat. À savoir : si nous suivons la ligne d’évolution sociale, la révision des consciences et la libération progressive des genres et de l’identité dans la société, nous pouvons penser que cette cisgenrisation finira par se perdre mettant en avant une nouvelle dimension quant à la liberté d’être et à l’acceptation de la diversité en tant que richesse humaine, sociale et évolutive. 

Ainsi, le concept de voix féminine et la perception de la féminité seront de plus en plus libres. Et de moins en moins esclaves d’une mentalité cisgenrisée. Ceci permettra de ne plus scinder les voix entre 2 pôles apparemment opposés. Mais bien de laisser place à un multitude d’équations vocales, expressives et communicationnelles, comme un éventail infini de combinaisons de couleurs encore imperceptibles par l’œil humain à l’heure actuelle.

Il faut dire que cette optique de futur nous mène à une profonde réflexion quant à la nécessité de féminiser ou de masculiniser une voix suivant des conventions presque obsolètes. Et quant à la définition binaire de la féminité et de la masculinité exprimée vocalement.

EST-IL VRAIMENT NÉCESSAIRE DE FÉMINISER UNE VOIX DANS LA SOCIÉTÉ ACTUELLE ?

Quel est le but de « féminiser » une voix? Ne serait-il pas mieux d’encourager toute personne recherchant une harmonie voco-identitaire à développer davantage son propre potentiel vocal tenant compte d’éléments subjectifs et uniques tels que sa propre personnalité ou sa perception du monde, au lieu de plagier un modèle qui finira tôt ou tard par disparaître ?

Cette remise en question est à l’origine de cet article : Comment obtenir une voix féminine et naturelle ?

La question devrait plutôt se poser à l’envers, qu’est-ce qu’une voix féminine et naturelle pour chacun d’entre nous ? Les réponses sont diverses et multiples. 

Je prône déjà depuis quelque temps la nécessité d'ouvrir les consciences face à cet excès de cisgenrisation vocale, au lieu de continuer à renforcer une binarité qui ne cesse d’accentuer la dysphorie et ne permet pas d'avancer vers la société décrite précédemment.

Ainsi, pour obtenir une voix en accord avec notre propre perception de la féminité (et non avec une perception imposée par des normes sociales essentiellement binaires et limitatrices), je pense qu’il faut plutôt regarder vers soi-même au lieu de regarder vers les autres. Et bien qu’actuellement il soit encore difficile pour les femmes transgenres de s’exprimer telles qu’elles sont sans passer par une comparaison cisgenrisée de leur corps, de leur comportement, de leur voix… Je pense que le travail de conscientisation est une labeur sociale à mettre en place dès la première enfance. Le jour où les enfants ne seront plus binarisés dès leur naissance, nous pourrons commencer à envisager une société beaucoup plus libre.

LE COACHING: une aide précieuse dans le développement voco-identitaire

Actuellement, pour obtenir une voix féminine et naturelle, je pense qu’il faut d’abord se pencher sur soi-même, sur notre propre perception de ce qu’est la féminité en se détachant un peu de la cisgenrité afin, non pas seulement d’atteindre une voix qui soit en accord avec notre personnalité et notre vision du monde. Mais, surtout, afin qu’elle soit réelle et satisfaisante .

Je pense que la problématique la plus cruelle actuellement pour une femme transgenre est de ne pas trouver de satisfaction quant aux résultats obtenus lors d’un entraînement vocal. Ceci peut arriver si elle attend quelque chose qui n’arrivera jamais. Je pense que l’objectivation de l’entraînement vocal ainsi que des résultats visés doit être abordée dès le départ.

En effet, je met en pratique depuis 16 ans un entraînement vocal couplé à un coaching qui nous permet, à l'apprentie et à moi-même, d'avancer en toute cohérence et harmonie quant à sa perception de la voix et de la féminité, mais, également, en lui laissant place pour se découvrir et prendre totale connaissance de sa propre voix.

Je ne peux concevoir la voix sans parler d’émotion, je pense d’ailleurs que si l’être humain parle aujourd’hui c’est parce qu’il a ressenti un jour le besoin de partager ce qu’il sentait et donc de donner voix à ce besoin émotionnel. Ainsi est né le langage. Ainsi les sons émis par le larynx ont été transformés en mots. Ainsi la communication humaine nous a permis de nous différencier des animaux.

Aujourd’hui, ces merveilleux outils que sont la voix, la parole, le discours, nous permettent non seulement d’échanger avec le reste du monde, mais aussi de nous identifier, de nous reconnaître, de nous affirmer. Nous ne pouvons, je pense, nous baser uniquement sur un travail vocal lorsqu’il s’agit d’une affirmation d’identité. 

L’aspect psychologique, le soutien, l'accompagnement, sont primordiaux, non pas d'un point de vue médical, mais d'un point de vue humain.

C’est pour cela que je m’attache autant à la discipline du coaching depuis quelque temps pour définir ma pratique. Il faut dire qu’en réalité ma méthode, que je définissais avant en tant que “logopédique/orthophonique”, ne m’a jamais été enseignée par une logopède/orthophoniste ou par un professeur en logopédie ou en orthophonie; c’est une méthode qui est née de moi-même en tant qu’être humain, basée sur la confiance et l’empathie, sur l’acceptation de la différence, sur la découverte de soi-même et bien sûr sur la connaissance de la voix, de sa physiologie et de son anatomie

Je pense que décrire ma pratique en tant que “coaching vocal, émotionnel et identitaire” est beaucoup plus précis que de la définir en tant qu’intervention logopédique/orthophonique. Discipline chargée de traiter, soigner, rééduquer les déviations de la “normalité” = cas de voix pathologique.

En résumé, pour répondre à la question “comment obtenir une voix féminine et naturelle?”, je pense qu'il faut tout d'abord découvrir notre propre notion de féminité, la défendre et l'exprimer, et pour cela, il existe des personnes comme moi qui, de par leur parcours personnel, professionnel, peuvent vous aider à développer tout votre potentiel vocal, humain et identitaire, à exprimer vos émotions, sans tabou, sans frein, sans limite, mais surtout, à trouver cette vraie voix féminine qui vous correspond et qui ne sera nullement et jamais imposée par qui que ce soit ni par aucune société.

formations en ligne

ARTICLE ÉCRIT PAR

MARIELA ASTUDILLO 

Logopède et coach vocal spécialisée en voix, identité et émotion.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Partagez cet article

CALENDRIER DE RENDEZ-VOUS

Facile et rapide, vous pouvez désormais réserver directement en ligne votre rendez-vous en choisissant le jour et l’heure qui vous conviennent le plus. Vous pouvez également choisir le type de RDV : 1º RDV informatif et gratuit, une séance, un forfait de séances, etc.

À lire également...

Cet article n’a pas répondu à vos questions?

Si vous avez encore des doutes ou des questions, n’hésitez pas à nous contacter directement, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Contactez-nous par Whatsapp