ÉMOTUS | Revue digitale

Qu’est-ce que l’entraînement de féminisation de la voix ?

“La féminisation de la voix nous renvoie à un questionnement vital concernant la féminité, l’expression de la féminité, la perception de la féminité, le concept de féminité… qui domine nos sociétés, nos foyers et notre propre raisonnement…”

 

L’entraînement de féminisation de la voix englobe l’enrichissement et la caractérisation au féminin du geste vocal, de la façon de parler, de l’expression de soi via l’entraînement de tous les paramètres vocaux et extra-vocaux liés à la féminité socialement définie en tant que telle au niveau acoustique et perceptif.

La féminisation de la voix permet à toutes les personnes, indépendamment de leur identité (personnes transgenres, cisgenres, etc…), d’ obtenir une voix plus féminine selon une échelle perceptive propre mais également influencée par un code social qui définit notre identité de genre.

 

J’explore le domaine de la féminisation de la voix depuis maintenant près de 17 ans, ce qui m’a permis de voir l’évolution de ce processus tout au long des dernières décennies, accompagné bien sûr du changement et de l’évolution sociale qui a permis, non seulement d’obtenir aujourd’hui de meilleurs résultats, plus efficaces, plus rapides et plus adaptés, mais également de prendre conscience de l’importance de la définition de l’identité, du sexe et du genre afin de pouvoir adapter la prise en charge logopédique de la façon la plus humaine possible aux attentes et expectatives de toute personne souhaitant féminiser sa voix.

 

Lorsque j’ai commencé mes études de logopédie en Belgique en 2003, la féminisation de la voix ne faisait pas partie des matières proposées dans le cursus, elles n’étaient même pas citées par nos professeurs.

 

Il faut dire que le jour où j’ai proposé ce sujet de mémoire, j’ai ressenti autant de réticence que de curiosité de la part des personnes responsables de mon avenir. En effet, la féminisation de la voix de la femme transexuelle (terme employé à l’époque), était une prise en charge loin d’être comme les autres, un sujet encore socialement tabou sur lequel on ne trouvait aucune information; les travaux scientifiques étaient inexistants, tout comme les livres, documentaires ou autres sources.

Il faut comprendre que l’entraînement de féminisation de la voix est actuellement un domaine qui est en expansion et en évolution. Nous retrouvons effectivement de plus en plus d’intérêt de la part du corps médical et paramédical envers la modification vocale au niveau identitaire de toutes ces personnes dites “transidentitaires”. Néanmoins, l’entraînement de féminisation de la voix est un processus complexe dans lequel interviennent des éléments sensibles tels que l’identité, la personnalité, les émotions, le droit d’exister et de s’exprimer tel qu’on est. Nous sommes donc bien loin d’une simple définition liée à une modification exclusivement de la voix entendue en tant qu’ensemble de sons.

 

Féminité, stéréotypes et binarisme

Lorsque j’ai créé ma méthode, la méthode Astudillo, j’étais loin de penser que j’allais un jour remettre en question de façon aussi profonde la structure sociale dans laquelle je vivais, je me développais, j’évoluais en tant qu’être humain, en tant qu’être sociale, en tant qu’être binaire et bien sûr stéréotypé depuis ma naissance.

L’entraînement de féminisation de la voix nous renvoie à un questionnement vital concernant la féminité, l’expression de la féminité, la perception de la féminité, le concept de féminité… qui domine nos sociétés, nos foyers et notre propre raisonnement. En effet, tout au long de ces 17 dernières années, je n’ai fait que me remettre en question en tant qu’être humain, en tant que personne binaire (car éduquée de façon binaire depuis ma naissance), en tant que personne rattachée à des stéréotypes liés à ma façon de m’habiller, à ma façon de m’exprimer, à ma façon de percevoir le monde qui m’entoure.

 

C’est ainsi, que grâce au collectif LGBTQIA+ j’ai pu, lors de ces dernières années, ouvrir mon esprit à la compréhension de l’identité humaine au-delà de cette vision binaire et stéréotypée.

 

La féminisation de la voix n’implique pas de donner des caractéristiques stéréotypées à une voix pour qu’elle soit socialement acceptée (malgré ce que pensent tous mes confrères et consoeurs qui se lancent dans ce genre de prise en charge), il s’agit d’aider la personne à exprimer son identité à travers la voix en conjonction avec sa personnalité vocale et sa propre conception et perception du monde.

Nous sommes tous différents, le concept de féminité diffère d’une personne à une autre, d’une famille à l’autre, d’une histoire à l’autre. En effet, ce qu’une voix féminine peut représenter pour moi, peut ne pas être représentatif pour quelqu’un d’autre. Et c’est là où interviennent les éléments sensibles dont je parlais précédemment, à savoir, la compréhension que nous avons chacun et chacune d’entre nous des concepts d’identité, de sexe et de genre.

 

Comment féminiser une voix ?

Féminiser une voix n’implique pas uniquement d’entraîner vocalement une expression sonore pour qu’elle atteigne des caractéristiques féminines socialement stéréotypées. Faire cela serait comme nier l’évolution de la société. En effet, notre société est extrêmement changeante et le fait à rythme qui parfois nous est compliqué à suivre. L’évolution digitale nous a permis de multiplier les canaux d’information et de communication, mais elle nous a aussi permis d’exister au-delà de nous-mêmes et d’avoir le droit et la chance de nous exprimer tels que nous sommes et d’être entendu.e.x.s, reconnu.e.x.s, valorisé.e.x.s sans avoir besoin de bouger de chez nous.

 

La compréhension de la féminité doit se faire d’une façon individuelle et personnelle.

 

Nous ne pouvons prétendre féminiser une voix si nous ne prenons pas en compte le fait que la féminité est conçue et perçue d’une façon distincte par chacune des personnes qui fera appel à nous pour atteindre des objectifs de féminisation de la voix. Le point de départ est clair: l’être humain est la clé de toute réussite dans ce monde. Et, bien sûr, il l’est également en ce qui concerne l’entraînement de féminisation de la voix en tant que processus et entraînement vocal de modification identitaire allant au-delà du propre concept de voix, touchant des éléments exclusifs et uniques comme l’émotion, la personnalité, la compréhension de soi.

En résumé, la féminisation de la voix est un processus essentiellement humain, qui remet en question tous ces concepts et valeurs que nous traînons depuis des siècles et qui, aujourd’hui, nous permettent d’évoluer en aidant nos patient.e.x.s à exister, à s’exprimer et de nous ouvrir la porte vers un nouveau chemin qui sera, certes, libérateur, enrichissant et transcendant.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Partagez cet article

Cet article n’a pas répondu à vos questions?

Si vous avez encore des doutes ou des questions, n’hésitez pas à nous contacter directement, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Derniers articles

La disforia de género
LGBTQIA+
KHADIJA HOUMIMI

La dysphorie de genre

  Définition La dysphorie de genre est un terme médical qui décrit l’incompatibilité entre le sexe biologique et le genre ressenti. Cette identification à l’autre

Continuer à lire >>
Contactez-nous par Whatsapp