EMOTUS | Revista Digital

La féminisation de la voix chez les femmes cisgenres et le réajustement voco-émotionnel

“L’entraînement vocal de réajustement voco-émotionnel leur permet ainsi non seulement de découvrir leur outil de communication, mais également de l’apprécier, de l’utiliser de façon cohérente afin de rétablir une cohésion avec l’entourage, basée sur un échange vocal harmonieux…”

Lorsque j’ai commencé à travailler dans le domaine de la féminisation de la voix, le 100% de mes patientes étaient des femmes transgenres ressentant le besoin d’apporter plus de féminité à leur façon de s’exprimer. Aujourd’hui, 40% de mes patientes sont des femmes cisgenres qui ressentent le besoin (souvent motivé par la demande d’un proche: conjoint.e.x, enfants…) d’apporter plus de féminité, mais surtout plus de cohérence lorsqu’elles s’expriment.

En effet, bien que leur demande se traduisent par l’expression “je souhaite féminiser ma voix”, la demande cache une source bien plus émotionnelle. Ainsi, la plupart des femmes cisgenres qui font appel à mes services pour un entraînement de féminisation de la voix présentent en réalité des difficultés à exprimer leurs émotions, ce qui donne lieu à une façon de s’exprimer peu cohérente et déstabilisante pour leur entourage.

Je ne pense pas que le pourcentage de cas ait augmenté soudainement lors des dernières décennies, je pense plutôt qu’à l’époque il n’y avait pas de professionnels suffisamment formés et/ou expérimentés pour répondre à ce genre de demande. Aujourd’hui, grâce à l’explosion de la féminisation de la voix due à l’augmentation de la demande de la part des femmes transgenres, les femmes cisgenres se rendent compte qu’elles ont également accès à ce genre d’entraînement vocal.

 

Blocage entre émotions et expression de soi

Un des éléments les plus révélateurs, voire surprenants, c’est que dans la plupart des cas, la demande surgit suite à des remarques provenant de l’entourage envers la voix de l’apprentie: un mari qui lui témoigne que sa voix est trop “forte”, des enfants qui lui expriment qu’elle semble toujours “fâchée”… En définitive, l’apprentie est confrontée à un entourage qui répond de façon incohérente à ce qu’elle pense exprimer.

Dans ces cas, l’entraînement dit de féminisation de la voix consiste en réalité à décoincer le blocage expressif de l’apprentie. 

Que ce soit de par leur éducation, leur vécu, leur culture, mes apprenties présentent habituellement une dyspathie expressive ou un désajustement au niveau de l’expression de leurs émotions. Ce phénomène peut être expliqué par diverses raisons qui sont très variables en fonction des cas. Néanmoins, l’intervention difère de celle appliquée dans les cas de féminisation de la voix transgenre car elle vise à défaire un noeud émotionnel important qui aura un impact sur l’entièreté de la vie de l’apprentie.

 

Un travail vocal qui change une vie

Il ne faut jamais négliger l’impact de la voix sur la vie d’une personne. En effet, que ce soit au niveau professionnel, dans le milieu familial, au sein du foyer… la voix est utilisée comme un moyen de communication, comme un outil existentiel de transmission des pensées, d’émotions, comme une connexion entre les différentes parties, et lorsqu’il existe un désajustement à ce niveau, tout peut s’effondrer.

Pour cela, ce genre d’entraînement vocal nécessite de faire appel à des éléments extrêmement sensibles comme la confiance, la connaissance de soi, l’histoire personnelle…  tout cela fusionné bien sûr avec la découverte de l’expression émotionnelle, de l’outil de communication, de la personnalité.

Dans la plupart des cas, les femmes cisgenres avec lesquelles j’ai travaillé, présentaient de façon sous-jacente un besoin de développement personnel et de compréhension de la façon qu’elles avaient d’exprimer leurs émotions, leurs envies, leur moi. Il existe, dans la plupart des cas, un désajustement entre la façon qu’elles ont d’exprimer le message qu’elle souhaite communiquer et le contenu même du message. C’est alors que surgit une incohérence qui trouble la communication, qui crée des distances relationnelles et qui finit par isoler l’apprentie dans un monde de solitude vocale et expressive.

L’entraînement vocal de réajustement voco-émotionnel leur permet ainsi non seulement de découvrir leur outil de communication, mais également de l’apprécier, de l’utiliser de façon cohérente afin de rétablir une cohésion avec l’entourage, basée sur un échange vocal harmonieux. 

En définitive, mes apprenties apprennent à utiliser leurs voix, à exprimer leurs émotions à travers la voix, à découvrir leur personnalité vocale et globale, à retrouver une féminité et à l’exprimer à travers la parole et le tout agencé de façon équilibrée et saine.

 

Que travaillons-nous pendant les séances de réajustement voco-émotionnel ?

La demande étant initialement motivée par le besoin d’augmenter la féminité au niveau vocal et expressif, nous visons à développer les paramètres vocaux propres de la méthode Astudillo, à savoir, la mélodie, l’articulation, le volume, le rythme et l’expressivité faciale et vocale. Nous veillons à introduire dans cette dynamique de travail une recherche introspective quant à l’équilibre voco-émotionnel, une fortification de la confiance en soi, un développement personnel basé sur le droit à s’exprimer et comment le faire.

L’apprentie finit par se découvrir, découvrir son expressivité, à savoir, sa capacité à exprimer des émotions, à leur donner un sens, une signification, et son émotionnalité, à savoir, sa capacité à gérer ses émotions. Le blocage initial se situant entre l’expression de la personnalité et de l’identité de l’apprentie à travers la voix et la façon de s’exprimer, le tout accompagné d’un manque de capacité à traduire ses émotions dans un langage vocal et corporel, l’apprentie réussit à travers l’entraînement de réajustement voco-émotionnel à atteindre un équilibre qui lui permettra de communiquer davantage avec son entourage, de le faire de façon cohérente et en totale harmonie avec ses propres émotions, sa personnalité et son identité. 

Mariela Astudillo Logopède spécialisée en féminisation de la voix

ARTICLE ÉCRIT PAR

MARIELA ASTUDILLO

Logopède spécialisée en féminisation de la voix, auteure de la Logopèdie Émotionnelle et de la Méthode Astudillo

Comparte este artículo

¿Este artículo no ha resuelto tus dudas ?

Si aún te quedan dudas, nos ponemos en contacto directo contigo y contestamos a todas tus preguntas.

Últimos artículos

Vocabulario LGBT
LGBTQIA+
FEMIVOZ

LGBTQIA+ : un peu de lexique

  Aujourd’hui encore un bon nombre de termes, qu’il s’agisse d’orientations sexuelles ou d’identités de genres, sont largement méconnus. Bien que chaque jour, de nouveaux

LEER EL ARTÍCULO >>>
Contactez-nous par Whatsapp