BLOG

Règles d’hygiène vocale ou soins généraux pour la voix

"Avec mon expérience dans le domaine de la voix, je peux vous dire que l’hygiène vocale et de soins de la voix est indispensable. La thérapie hygiénique augmentera tout résultat positif recherché par l’entraînement ou la réhabilitation de tout problème vocal..."

Nous sommes plongés dans une multitude de soins pour maintenir une bonne santé générale dans des domaines tels que le sport ou l’alimentation, mais on ne parle pas assez de comment conserver une bonne hygiène ou santé vocale. Il est important de souligner qu’il s’agit d’un aspect primordial pour sauvegarder une correcte fonctionnalité de notre qualité vocale. Que nous ayons ou non des problèmes vocaux, il est indispensable de prendre bien soin de cette merveilleuse qualité dont l’être humain a été doté. Encore plus si notre voix est notre outil de travail, si nous l’utilisons dans un contexte artistique ou si nous sommes en train d’apprendre à l’utiliser via un entraînement vocal spécifique avec un guide qualifié (comme par exemple, l’entraînement de féminisation de la voix et de la parole).

Par conséquent, les consignes d’hygiène vocale devraient être présentes dans toute thérapie vocale, car, en général, même si l’intervention vocale est efficace, en absence des soins appropriés, celle-ci sera peu efficace. Cette thérapie est généralement appelée “thérapie vocale indirecte”, car malgré les bons conseils fournis par le thérapeute, cela dépendra du quotidien, de la discipline des apprentis et les aidera à prendre conscience de l’importance de prendre soin de leur voix. En outre, les résultats apparaîtront assez rapidement et le bien-être vocal sera agréable et pratique.

Ce schéma vise à éviter les dégâts sur notre larynx, à éviter les comportements nocifs qui, à court ou à long terme, causeront des lésions aux cordes vocales. Bien qu’il existe beaucoup de recommandations dans ce domaine, la plupart sont généralement basées sur des remèdes “faits maison” ou sans base scientifique. Nous devons donc rechercher des sources fiables et bien étudiées, et oublier ce type de prescriptions.

Nous allons à continuation détailler une liste courte et concise de recommandations basées sur une bonne hydratation vocale afin d’éviter toute variable qui favoriserait l’inflammation ou le contrôle des comportements qui augmentent l’apparition de phono traumatismes.

Femivoz se focalise principalement sur ces trois directives, néanmoins, nous conseillons de lire et d’appliquer toutes les directives suivantes pour le soin de la voix.

Recommandations spécifiques :

L’EAU

Il est très important de boire au moins 2 litres d’eau par jour. 

Il est conseillé de le faire par petites gorgées tout au long de la journée et de manière régulière. Il n’est pas efficace de boire beaucoup d’eau dans la même prise et de ne pas boire à nouveau pendant une longue période de temps. L’idéal est de boire peu mais souvent.

L’UTILISATION DU NÉBULISEUR

L’utilisation du nébuliseur est essentielle et il s’agit d’un moyen très puissant d’hydratation pour la voix.

Le nébuliseur maintiendra votre voix bien hydratée car la vapeur passe directement aux cordes vocales pour vous aider à éviter l’excès de mucosité ou la sécheresse. Il y a beaucoup de nébuliseurs sur le marché, il suffit de mettre sur des plateformes comme Amazon les mots “inhalateur nébuliseur portable”. Il est très important de savoir que ces dispositifs ne doivent pas être remplis avec de l’eau, mais avec du sérum physiologique, c’est-à-dire, avec une solution saline, facilement disponible en pharmacie.

Une alternative moins efficace, mais en même temps plus économique, est de réaliser des bains de vapeurs ou des inhalations en employant un récipient avec de l’eau bouillante et beaucoup de sel.

Si vous voulez en savoir plus sur cet outil, son utilité ou comment l’obtenir, n’hésitez pas à nous contacter directement.

GARGARISMES

Ce type de gargarisme va garder votre voix sans mucosité et vous donnera la sensation d’une voix douce et propre.

Sa composition est à base d’eau (de préférence minérale ou bouillie), de glycérine végétale et de bicarbonate. Pour préparer ce type de gargarisme, il vous faut utiliser un demi-litre d’eau minérale, ajouter une cuillère à soupe de glycérine et une demi-cuillère à soupe de bicarbonate. Faire le mélange correctement et effectuer les gargarismes pendant environ une minute, matin et soir, et également à midi si nécessaire. Le mélange se conserve au réfrigérateur et dure généralement 3 jours, après ce lapse de temps, il faudra en refaire.

La glycérine est facile à obtenir dans les pharmacies, les magasins de vapoteurs ou à travers des plateformes comme Amazon. Encore une fois, si vous êtes prêt à suivre ce schéma, n’hésitez pas à consulter l’équipe Femivoz, nous vous aiderons pour votre achat.

LE REFLUX

Le reflux ou sensation d’acidité dans la gorge est l’un des problèmes les plus nocifs pour la voix et à la fois l’un des plus communs que nous avons l’habitude de trouver.

Ce reflux ou acidité irrite les cordes vocales et, en plus de porter préjudice à la qualité vocale, il affecte souvent les tons plus aigus de la voix. Cela doit être certifié et examiné par un médecin ou un ORL qui doit prescrire des médicaments tels que l’oméprazole ou similaires, selon la gravité. En outre, il est recommandé d’éviter les repas épicés, en particulier le soir, d’effectuer une bonne digestion avant de dormir ou d’éviter les dîners copieux. Dormir avec la tête un peu plus haute que d’habitude aide aussi.

Recommandations générales :

UTILISATION DE L’HUMIDIFICATEUR

Il est essentiel de maintenir une bonne humidité dans les endroits où nous passons beaucoup de temps, comme dans le salon ou la chambre. L’idéal est qu’elle se situe entre 30 et 50 %. Acheter un humidificateur si vous vivez dans un environnement sec ou peu humide peut favoriser la qualité de votre voix. L’idéal est d’acheter un humidificateur qui évapore l’eau par ultrasons et non par vapeur chaude, bien que les deux soient efficaces, l’un donnera de la chaleur à la chambre et l’autre le fera moins.

ÉVITER LE RACLAGE DE GORGE

Le raclage constant crée un stress d’impact nocif pour les cordes vocales. 

Cela signifie que les cordes vocales sont frappées l’une contre l’autre avec une intensité élevée, ce qui peut provoquer une irritation, une perte de la qualité vocale et, à très court terme, une pathologie vocale significative.

ÉVITER LE CRI

Le cri n’est pas entraîné comme une projection de la voix saine, il est, de plus, basé sur une technique vocale. Donc il produit ce que nous avons expliqué ci-dessus, un stress d’impact encore plus élevé pour nos cordes vocales. Il est donc à éviter.

CAFÉINE, TÉINE, TAURINE

Il faut éviter le thé, le café ou la taurine (ils serrent les parois des vaisseaux sanguins, en empêchant le passage de l’eau dans les tissus). Notre conseil est de boire un verre d’eau après avoir bu du café ou du thé et d’essayer de ne prendre qu’un verre par jour. Vous devez surtout éviter la taurine car celle-ci a un niveau élevé de glucose.

Il faut également éviter les boissons gazeuses (elles dilatent l’estomac et le dioxyde de carbone contenu dans ces boissons favorise le reflux gastro-oesophagien).

LE CHUCHOTEMENT

Chuchoter ce n’est pas parler bas, même si nous le croyons. 

Chuchoter implique comme nous l’avons dit avant, un stress d’impact mineur, mais présent. Si vous voulez reposer votre voix, vous devez parler à voix basse mais il faut éviter le chuchotement.

EXCÈS DE CHARGE VOCALE

Si votre travail implique une forte charge vocale, c’est-à-dire que vous utilisez beaucoup votre voix pendant la journée, quelle que soit l’activité, vous devez réaliser ce qu’on appelle le repos relatif de la voix

Il s’agit de reposer de temps en temps la voix. L’idéal serait de s’arrêter quelques minutes par heure d’activité vocale ou de trouver des stratégies qui nous permettent ce repos.

ENVIRONNEMENTS BRUYANTS

Éviter les environnements bruyants, car ils nous font parler à une intensité ou un volume élevé, tandis que notre feedback auditif est infructueux, c’est-à-dire que nous écoutons moins bien.

LE REPOS

Il est important de se reposer au moins 7 à 8 heures par jour. Cet épuisement prolongé général impacte la voix et, en outre, nous le remarquons sous forme de fatigue vocale. Vous devez veiller à bien dormir et prendre le temps de vous reposer.

HABITUDES LIÉES AU TABAGISME

Nous fournissons sur notre blog des informations détaillées sur le tabac et les effets sur la voix avant et pendant l’entraînement vocal.

En résumé, en plus du composant cancérigène connu et éprouvé, la fumée atteint une température très élevée qui, pour atteindre les poumons, passe irrémédiablement par nos cordes vocales. Dès qu’elle commence à voyager de nos lèvres jusqu’à nos poumons, l’effet d’irritation est constant et chaque cigarette ajoute de nombreux effets nocifs à notre voix.

Nous pouvons vous offrir des conseils et un soutien pour arrêter de fumer afin d’atteindre votre potentiel maximal pendant l’entraînement que vous souhaitez effectuer avec notre équipe.

CHANGEMENTS BRUSQUES DE TEMPÉRATURE

Évitez de changer brusquement d’environnements avec des températures très différentes. Ces changements entraînent une inflammation laryngée, une laryngite ou autre, comme, par exemple, une simple congestion ou un rhume.

BOISSONS TRÈS FROIDES OU TRÈS CHAUDES

L’idée que les boissons très froides ou très chaudes sont mauvaises pour la voix est similaire à un mythe. Ce qui nuit à la voix, c’est le changement brusque de température entre les boissons ou les aliments. Il faut éviter de passer d’un aliment ou d’une boisson très froide à une très chaude et inversement.

L’ALCOOL

Il est conseillé d’éviter la consommation excessive de boissons alcoolisées (l’alcool a un effet diurétique, favorisant l’élimination de l’eau du corps par les reins en provoquant la déshydratation générale).

LE PIQUANT

Évitez tout excès de piquant, surtout la nuit. Celui-ci peut-être à l’origine du reflux gastro-oesophagien.

LE TON, LA POSTURE ET L’AIR RÉSIDUEL

Avoir une bonne technique vocale bien guidée par un professionnel comme un logopède ou orthophoniste est essentiel. Le fait de parler sur un ton, une intensité et avoir une posture appropriés, ainsi que de maintenir une coordination phono-respiratoire correcte, sont des éléments qui font partie des soins de la voix.

Avec mon expérience dans le domaine de la voix, je peux vous dire que l’hygiène vocale et de soins de la voix est indispensable. La thérapie hygiénique augmentera tout résultat positif recherché par l’entraînement ou la réhabilitation de tout problème vocal. C’est un “nous sommes ce que nous mangeons” pour la voix qui devient un “mieux vaut prévenir, que guérir” ou un “facile à prescrire, difficile à guérir” car il dépendra de la discipline et de la constance de la personne à maintenir sa santé vocale en appliquant ces soins et directives une fois qu’il aura été informé par un professionnel spécialisé dans le domaine de la voix.

N’hésitez pas à consulter l’équipe de Femivoz, car notre objectif principal est d’offrir des informations de qualité à tous nos utilisateurs, basées sur notre passion, notre expérience et les preuves scientifiques actuelles.

logopeda damian osorio

ARTICLE ÉCRIT PAR

DAMIÁN OSORIO

Logopède spécialisé en optimisation et rééducation de la voix.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Partagez cet article

CALENDRIER DE RENDEZ-VOUS

Facile et rapide, vous pouvez désormais réserver directement en ligne votre rendez-vous en choisissant le jour et l’heure qui vous conviennent le plus. Vous pouvez également choisir le type de RDV : 1º RDV informatif et gratuit, une séance, un forfait de séances, etc.

À lire également...

Cet article n’a pas répondu à vos questions?

Si vous avez encore des doutes ou des questions, n’hésitez pas à nous contacter directement, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Contactez-nous par Whatsapp